Jean Faniel, Directeur du CRISP, vient nous parler d’élections

Les élections approchent. Les élections sociales bien sûr, où il est essentiel de renforcer la présence de la FGTB dans les entreprises. Mais aussi les élections politiques, où les enjeux sont importants, à tous les niveaux de pouvoir, que ce soit à l’Europe, au Fédéral ou à la Région.

Bien trop souvent, les électeurs ne s’y retrouvent pas, ne comprennent pas les différences au niveau des compétences d’un parlement à l’autre. Certains vont jusqu’au bout et analysent les programmes ; d’autres abandonnent. Mais comme dans toute élection, chaque voix compte.

Pour y voir plus clair, la FGTB Luxembourg organisait, ce matin, un Comité régional interprofessionnel.

En invité, Jean Faniel, docteur en sciences politiques, directeur général du CRISP (Centre de recherche et d’information socio-politiques). Le titre de son intervention, « 2024, des élections qui posent beaucoup de questions… », était volontairement général, l’objectif étant d’aborder différents sujets : voter, à quoi bon ? que répondre face à la montée de l’antipolitisme ? comment lutter face à la montée de l’extrême droite ? comment imposer des politiques de gauche ? la Belgique est-elle encore gouvernable ?

Autant de thématiques qui ont permis à près de 70 délégués de toutes nos Centrales de débattre avec cet expert.

CEPPST<br>Des apprenants contre la discrimination raciale

Un de nos groupes d’apprenants en français langue étrangère s’est investi en éducation permanente dans le cadre de la Journée internationale pour l’élimination de la discrimination raciale du 21 mars dernier.

Comment? En réalisant différents tableaux significatifs.

Merci à ces artistes: Jennifer, Anas, Sergii, Analucia, Sevda, Elieldo, Yeraldin, Juliana, Rina, Claudia, Hannah, Tugce et Juana.

Notre FGTB Luxembourg contre la criminalisation du séjour illégal

Hier jeudi, en fin de journée, notre FGTB Luxembourg s’est rendue à Bovigny, au sein de l’entreprise Lejeune (menuisier, charpentier, couvreur) pour y soutenir la démarche citoyenne menée par l’équipe en vue de favoriser un accueil juste, digne et durable des personnes exilées.

Depuis décembre 2021, Billy Sacko, d’origine guinéenne, travaille en CDI au sein de l’entreprise. Après avoir été formé dans un secteur en pénurie, avoir suivi des plans formation insertion du Forem et être devenu chef d’équipe à la plus grande satisfaction de ses patrons, il se voit, aujourd’hui, obligé de quitter le territoire, sa demande d’asile étant refusée.

Actuellement, de lourdes procédures de recours sont en cours. Et la FGTB se devait de marquer son soutien en demandant une régularisation selon des critères clairs (intégration dans la communauté, travail, famille…) et la mise en place d’une commission indépendante de traitement des demandes. Tout en s’opposant à toute criminalisation du séjour illégal.

Ce fut aussi l’occasion de découvrir le travail de tissage d’une filet de colsons symbolisant cette problématique. Une fois confectionnée de 112.000 pièces, il fera partie de l’œuvre collective solidaire « Tissons des liens, pas des menottes », inaugurée le 4 avril prochain à Liège.   

Une centaine de Luxembourgeois devant l’Europe à Bruxelles

A l’aube d’élections cruciales pour le pays mais aussi pour l’Europe, les partis politiques multiplient les promesses et les engagements.

Tout cela est bien joli, mais la question est : avec quels moyens ? C’est en tout cas ce que l’on peut craindre en entendant ce que le Parlement européen nous prépare. Mi-janvier, il a adopté sa position sur le nouveau cadre européen de surveillance des budgets nationaux. Les chiffres font froid dans le dos : en 2027, la Belgique devra réaliser des économies pour un montant de 7 milliards d’euros, montant qui passerait à 30 milliards d’euros en 2028. C’est un suicide pur et simple qui nous est imposé.

C’est que 30 milliards, cela représente 10% des dépenses de l’État. Pour atteindre ce seuil, des coupes sombres devraient être entreprises dans notre trésorerie. Des choix, politiques évidemment, devront être faits. Nous sommes déjà au pied du mur ; manifestons pour ne pas se le prendre en pleine figure.

Selon des études de la FGTB, 30 milliards, c’est :

. 3x le budget des hôpitaux ;

. 7x la dotation annuelle de la SNCB ;

. c’est plus que le budget consacré à l’enseignement ;

. c’est aussi 150 euros de moins par mois pour une pension moyenne.

C’est pourquoi ce mardi, nous étions nombreux de la province à monter à Bruxelles, devant les institutions européennes, pour dire avec force : pas de retour à l’austérité !

Pourquoi le 12 mars ? Parce que se tenait, au même moment, une réunion de l’Ecofin, le Conseil des affaires économiques et financières. Nous devions faire pression sur les Ministres de l’économie et des finances des 27 pays de l’Union Européenne pour qu’ils rejettent des règles budgétaires non seulement injustes socialement mais aussi inefficaces sur le plan économique.

Pour nous faire entendre, nous avons fait un max de bruit! Il faut aussi compter sur la FGTB Luxembourg!

CEPPST
Un atelier mené par Benoit Mariage et Saule

Dans le cadre du Festival du film engagé Action qui se tiendra du 17 au 19 avril prochains au Ciné Patria de Virton, un atelier est animé par notre parrain, le réalisateur Benoit Mariage, et le chanteur Saule. L’ensemble de ce projet est immortalisé par les magnifiques clichés de Louise Sottiaux, jeune photographe de la région.

A découvrir le premier jour du festival, on vous y attend nombreux (on vous en reparlera prochainement).

Les explications dans ce reportage de TV Lux.

https://www.tvlux.be/video/info/saule-et-benoit-mariage-font-le-portrait-de-mama-nadine-du-collectif-petite-hirondelle-de-barnich_45229.html

Pascal Forget, nouveau Secrétaire régional intersec de la CGSP

Vendred dernier, s’est tenu, dans nos locaux d’Arlon, le congrès intersectoriel de la CGSP Luxembourg.

Etaient présents Patrick Lebrun, Secrétaire général de l’interrégionale wallonne, et Laurent Pirnay, son adjoint.

Le moment venu pour faire le bilan de ces dernières années, mais également d’accueillir le nouveau Secrétaire régional intersectoriel, Pascal Forget.

Notre FGTB et notre CEPPST au salon de l’OGBL à Arlon

Que de monde!

Samedi, l’OGBL organisait une grande journée de ses membres frontaliers belges au hall polyvalent d’Arlon. L’occasion de les mettre à l’honneur et de les remercier pour leur engagement au sein du premier syndicat grand-ducal.

Notre FGTB Luxembourg était de la partie, en compagnie de notre ASBL d’éducation permanente CEPPST, en tenant un stand qui a attiré nombre de visiteurs, curieux de découvrir notre travail et nos valeurs.

Merci pour votre accueil!

Congrès statutaire pour notre CGSP Enseignement

Vendredi, se tenait, dans nos locaux d’Arlon, le congrès statutaire de notre CGSP Enseignement.

L’ouverture du congrès a été confiée à Philippe Dugaillez, son Président.

Après l’état des lieux de la Régionale par son Secrétaire Yves Braconnier, Jean-François Tamellini, patron de la FGTB Wallonne, et Joseph Thonon, patron de la CGSP Enseignement, ont tous deux fait le point sur l’actualité politique, notamment catastrophique du gouvernement communautaire vis-à-vis de l’enseignement.

A l’issue des votes, toute l’équipe a été reconduite dans ses fonctions.

la FGTB à l’AG du personnel de la Mutualité Socialiste du Luxembourg

Vendredi dernier, notre FGTB Luxembourg était présente à l’assemblée générale du personnel de la Mutualité socialiste du Luxembourg, par l’entremise de notre Secrétaire régional, Joël Thiry.

Nos amis du service Frontaliers de l’OGBL étaient également de la partie, à savoir Jacques Delacollette, à la pension depuis peu, et Adrien Nuijten, son nouveau responsable.

Principal point à l’ordre du jour : la mise à la pension du Secrétaire de la Mutualité, Jacques Devillers, remplacé dorénavant par Thierry Chamberland.

Les honneurs ont plu tout au long de la matinée. La FGTB salue un grand patron, avec qui nous avons toujours collaboré en étroite collaboration et en tout amitié.

Les nouvelles brochures du Service Frontaliers

Ce matin, la Mutualité Socialiste du Luxembourg, notre FGTB et l’OGBL ont tenu une conférence de presse, dans nos locaux de Libramont, pour présenter les nouvelles brochures belgo-luxembourgeoises.

Un des principaux projets a été leur modernisation et leur adaptation.

Plusieurs thématiques y sont abordées :

🔴Le contrat de travail, donne un aperçu sur les droits et devoirs liés à votre contrat ;

🔴Les soins de santé, explique les différentes questions par rapport aux mutualités, au complément luxembourgeois et aux différents remboursements ;

🔴Les impôts, permet de savoir où faire votre déclaration et où payer vos impôts ;

🔴La maladie, dans cette brochure, les incapacités de travail sont abordées ainsi que vos obligations vis-à-vis de votre employeur.

Plus d’infos : nos brochures sont disponibles sur ce site internet, onglet “Service Frontaliers”.

A noter que notre service se situe dans les locaux de la FGTB à Arlon (rue des Martyrs 80), les lundi et mardi de 8h30 à 12h00 et de 13h30 à 16h30 ; le mercredi de 8h30 à 12h00 et l’après-midi sur rendez-vous ; le jeudi de 8h30 à 12h00 et de 13h30 à 18h00 ; et le vendredi de 8h30 à 12h00. Une permanence se tient également à Virton, dans les locaux de la Mutualité Socialiste (route d’Arlon 90A) les deuxième et quatrième mercredis du mois, de 13h30 à 16h.

Congrès de la CGSP Admi à Arlon

Vendredi dernier était jour de congrès pour la CGSP Admi de la province de Luxembourg.

Le moment de ratifier certaines décisions, de remercier les équipes et de faire des projets.

Après le mot d’entrée du Président Pascal Forget et la présentation du rapport d’activités par Sabine Delaunoy, Secrétaire de la division régionale luxembourgeoise, ont suivi tour à tour à la tribune : Sabine Decker (communes, CPAS, Intercommunales), Anne Lafontaine (MR/MRS), Serge Davreux (organismes d’intérêt public), Grégory Picard (police), Marie-Lise Halin et Richard Willot (Vivalia).

La situation générale avait été confiée à André Gilles, Secrétaire général en charge des OIP.

Bertrand André s’est lui penché sur les perspectives et l’avenir de l’interrégionale Centre-Sud-Est. Avant un exposé du Secrétaire régional du Luxembourg, Joël Thiry, sur la montée de l’extrême droite en Europe.

Quant au volet statutaire, il a vu la réélection à leur poste respectif de Pascal Forget et de Sabine Delaunoy.

Carte de chômage temporaire en ligne
Explications

Depuis 2016, un cadre juridique offre la possibilité d’utiliser une version électronique de la carte de contrôle C3.2A en cas de chômage temporaire. Depuis septembre dernier, tous les travailleurs mis en chômage temporaire y ont accès.

Envie d’en savoir plus? De comprendre la procédure, voire d’utiliser le système et ainsi vous faciliter la vie? Toutes les explications dans cette vidéo.

La FGTB Luxembourg à la manifestation européenne

La Commission européenne (CE) va-t-elle répéter les mêmes erreurs ? Ou prendra-t-elle cette fois le parti des travailleurs ? Avant qu’elle ne réponde, nous avons décidé de lui mettre la pression.

Ce matin, nous étions des milliers, dont de nombreux Luxembourgeois de notre FGTB Luxembourg, à dire non au durcissement du Pacte de Stabilité et de Croissance voulu par la CE. Concrètement, selon elle, les États membres devront procéder à des coupes claires dans la sécurité sociale ainsi que dans les services publics et les investissements. Tout cela en pleine crise énergétique et tandis que la guerre bat son plein en Ukraine et au Proche-Orient !

Nous manifestions POUR :

📌Des investissements dans les services publics (crèches, enseignement, soins de santé, transports en commun, etc.), la protection sociale et la transition juste.

📌Des salaires décents, fixés par des conventions collectives.

📌Une politique industrielle européenne compatible avec les objectifs climatiques et qui respecte la qualité et la durabilité des emplois.

Nous manifestions CONTRE le retour de l’austérité, et donc :

📌le blocage des salaires ;

📌la privatisation et des économies dans les services publics ;

📌l’attaque contre les pensions.

Voilà ce que nous voulions faire comprendre aux dirigeants européens !

Nos enseignants dans les rues de Liège

Hier jeudi, 2.000 enseignants, dont des Luxembourgeois de la CGSP, ont manifesté dans les rues de Liège.

Objectif: dénoncer une nouvelle fois le manque de professeurs et de moyens ainsi que leurs mauvaises conditions de travail.

Avec cette nouvelle manifestation, les syndicats comptaient mettre la pression sur les partis avant les élections de juin prochain.

Le Setca Lux dit STOP à la violence faite aux femmes

Le Setca Luxembourg se mobilise pour dire STOP aux violences faites aux femmes !

Le 11 novembre dernier, nous avons atteint en Belgique le nombre de féminicides perpétrés en 2022 et l’année n’est pas encore terminée. Combien en seront encore victimes ? Ce sont 24 homicides de trop !

Comme chaque année, à l’occasion de la journée du 25 novembre, la plateforme Mirabal Belgium organise une manifestation à Bruxelles.

Cette année, celle-ci aura lieu à Bruxelles, ce dimanche 26 Novembre, à 14h au départ du Carrefour de l’Europe.

Le 26 novembre, nous nous mobiliserons toutes et tous pour qu’aucune forme de violence reste impunie.

Toutes et tous, ensemble, nous serons plus forts pour un monde sans discrimination et sans violence !

Action devant l’ONEm d’Arlon

Le 30 juin dernier, la direction de l’Office national de l’emploi (ONEm) a annoncé sa volonté de restructurer l’institution en vue de faire des économies. Parmi les mesures qui seraient prises, citons la suppression et le regroupement de certains bureaux régionaux, la mutation de personnel et la centralisation de certaines matières sur un même pôle.

Des régions entières seront impactées. Le bureau régional d’Arlon, compétent pour toute la province du Luxembourg, est directement concerné. Au minimum, plusieurs services (gestion des interruptions de carrière, service contrôle et support…) seront délocalisés et à terme, le risque de disparition du bureau est loin d’être exclu.

Cette annonce a bien évidemment secoué le personnel, qui pourrait être délocalisé à 140 kilomètres de son lieu de travail.

Cette réforme aura également un impact sur les usagers luxembourgeois, mais aussi sur les nombreux partenaires de l’ONEm (CPAS, entreprises locales…) ainsi que sur notre syndicat, premier organisme de paiement des indemnités de chômage de la province.

Avec une telle décision, les services proposés par l’ONEm vont perdre en qualité et surtout en termes de proximité (moindre accessibilité aux publics). A terme, le risque est de voir un nouveau service public quitter notre province, après beaucoup d’autres.

C’est tout ceci qu’a décidé de dénoncer, ce lundi matin, devant les locaux de l’ONEm d’Arlon, la CGPN Admi. En présence de Josy Arens, Député fédéral (Les Engagés) et de Charles Coibion, Secrétaire fédéral du PS Luxembourg.

C’est sur le terrain qu’on sensibilise le mieux le public et que les combats se gagnent.

CEPPST
Succès pour le ciné-débat autour du film “La Vague”

Hier jeudi, au Studio des Carmes à Marche, notre CEPPST organisait un ciné-débat autour du film « La Vague » de Dennis Gansel.

« La Vague », ou, dans le cadre d’un atelier organisé dans une classe en Allemagne, un professeur de lycée propose à ses élèves une expérience visant à leur expliquer le fonctionnement d’un régime totalitaire. Commence alors un jeu de rôle grandeur nature, dont les conséquences vont s’avérer tragiques.

Une organisation en collaboration avec le CAL Luxembourg, Humain Philosophe et Cinémarche ASBL.

La projection a été suivie d’un échange sur les régimes autoritaires et leur fonctionnement.

Nos cheminots en grève

Ce mercredi 8 novembre et demain jeudi, le front commun syndical fait grève dans le secteur cheminot.

Les raisons principales sont :

🔴 rétablir les bases d’un vrai dialogue social afin que la voix des cheminots soit entendue ;

🔴 enrayer les hausses de productivité reposant exclusivement sur l’ensemble des cheminots, et soutenues par des réorganisations sans valeur ajoutée opérationnelle ;

🔴 maintenir le niveau des recrutements sur une base statutaire et empêcher le recours accru à la contractualisation des emplois.

En province de Luxembourg, la CGSP Cheminots s’est réunie à Libramont, devant la gare. Au programme: prises de parole, échanges à bâtons rompus entre militants, cheminots et usagers…

Un jeudi pas comme les autres à Bruxelles

Jeudi dernier, la FGTB Luxembourg et plus d’une centaine de ses militants ont fait le déplacement à Bruxelles pour dire haut et fort aux politiques que non, le projet de loi Van Quickenborne, ils n’en veulent pas.

Nous sommes en effet dans la dernière ligne droite avant un possible vote en séance plénière. Pour rappel, la proposition du Ministre Open VLD remet en cause un droit fondamental, celui de manifester.

Censé viser une interdiction de manifester pour les « casseurs », le texte, tel qu’il est rédigé, risque de pénaliser beaucoup plus largement les militant.es et les activistes de tous horizons. Des personnes engagées dans les causes sociales, environnementales, etc. risquent à l’avenir une double condamnation, et une interdiction de se rendre dans des manifestations légales.

Si la loi du Ministre de la Justice Van Quickenborne est votée, les militant·es les plus engagé·es, quelle que soit la cause défendue, risquent bien de ne plus pouvoir manifester dans ce pays.

Après avoir entendu plusieurs discours devant le cabinet du Ministre (et inauguré une toilette publique), le cortège s’est dirigé vers les sièges d’Ecolo/Groen et du Parti Socialiste/Vooruit afin de leur faire comprendre qu’ils commettraient une grave erreur en votant cette loi liberticide, malgré tous nos avertissements.