Je cherche… des infos sur le chômage

Tout dépend de la situation.
 
Pour les étudiants
1. En cas d’arrêt des études en cours d’année, il faut s’inscrire dès le lendemain.
2. A la fin des études en juin, il faut s’inscrire dès le lendemain ou au plus tard le 1er août, et se présenter dans un bureau chômage de la FGTB afin d’avoir les informations quant au déroulement du stage d’insertion.
3. En cas de 2ème session, il faut s’inscrire dès le lendemain du dernier examen.
4. S’il y a un mémoire ou un travail de fin d’études à défendre, le lendemain du dépôt du mémoire ou de la défense du TFE. 
5. L’étudiant qui travaille dès la fin de ses études doit quand même s’inscrire comme demandeur d’emploi au FOREm.  Ainsi, le stage d’insertion se déroulera pendant les mois d’occupation.  Si l’emploi se termine avant la fin des 12 mois du stage d’insertion, il faut obligatoirement se réinscrire au FOREm pour terminer le stage d’insertion.
6. L’étudiant qui a réussi une formation en alternance (IFAPME ou CEFA) ouvre un droit immédiat aux allocations chômage.  Il doit s’inscrire au FOREm dans les 8 jours calendrier qui suivent la fin du stage et se présenter dans un bureau FGTB aux fins de constituer son dossier administratif de demande d’allocations chômage. Il n’est donc pas concerné par le stage d’insertion.
 
Pour les travailleurs qui ont perdu leur emploi (CDD, préavis presté) ou dont l’entreprise est déclarée en faillite 
En cas de fin de CDD, de préavis presté ou de mise en faillite de l’entreprise, il faut s’inscrire au FOREm dans les 8 jours calendrier à partir de la fin du CDD ou de la déclaration de faillite.
Pour les travailleurs qui sont licenciés moyennant indemnité compensatoire de préavis ou qui sont dispensés en cours de préavis de toute prestation moyennant paiement d’une indemnité pour le solde du préavis à échoir
Depuis 2019, il est obligatoire pour les travailleurs en préavis dispensés de prestation (dispense partielle ou complète) de s’inscrire comme demandeur d’emploi dans les 2 mois qui suivent la rupture du contrat de travail (début de la période couverte par une indemnité de rupture, d’une indemnité d’éviction ou d’une indemnité de non-concurrence qui est considérée comme une rémunération).  Attention : l’Indemnité de Compensation de Licenciement (ICL) est assimilée à une indemnité de rupture. Cela concerne les ouvriers sous contrat avant le 01/01/2014. Dans le cadre de l’harmonisation des statuts d’ouvrier et d’employé, les ouvriers licenciés dont le préavis est plus court que celui du régime commun aux deux statuts ont droit à une compensation financière (ICL) qui correspond à un nombre de jours de préavis. Pendant la période couverte par l’ICL, le travailleur n’a pas droit aux indemnités de chômage. Le travailleur qui a droit à une ICL est donc considéré par l’ONEm comme étant en préavis sans obligation de prestation et doit donc être inscrit comme demandeur d’emploi dans les 2 mois qui suivent le début de la période couverte par une ICL. 
L’absence d’inscription (dans les délais) est assimilée à une situation de chômage volontaire et donc passible d’une sanction de suspension des allocations pendant minimum 4 semaines. En vertu de la loi, l’employeur doit informer le travailleur de cette obligation. S’il ne le fait pas, aucune sanction n’est prévue.
Une exception est d’application pour les travailleurs inscrits dans une cellule pour l’emploi. Ceux-ci sont dispensés de l’obligation d’inscription préalable.
La période de 2 mois est prolongée dans les cas suivants : reprise du travail, inaptitude au travail, épuisement de vacances rémunérées, détention provisoire ou privation de liberté.
Pour une demande de chômage complet 
Pour la demande, il faut se rendre à la FGTB avec le formulaire C4 signé, la copie de la lettre de préavis et/ou du contrat de travail, la preuve de l’inscription comme demandeur d’emploi délivrée par le FOREm, la copie de la carte d’identité (électronique ou recto-verso). Pour ceux qui reviennent d’un autre pays (Luxembourg…), ils doivent produire les documents sociaux du pays d’emploi (U1, fiches de salaire pour la période de référence – pour les personnes âgées de moins de 36 ans, il faut produire les 21 dernières fiches de paie – pour les personnes âgées de 36 à 49 ans, il faut fournir les 33 dernière fiches de paie et pour les personnes âgées de plus de 50 ans, il faut fournir les 42 dernières fiches de paie).
En cas de travail intérimaire pendant quelques jours dans le mois, il faut rentrer sa carte de contrôle du mois en biffant les jours travaillés. En cas de travail intérimaire du premier au dernier jour d’un mois, il ne faut pas rentrer de carte de pointage.  
Pour obtenir le paiement, il faut chaque fin de mois déposer/envoyer sa carte de pointage (C3.A format papier ou EC3 format électronique).
 
Pour une demande de chômage à temps partiel involontaire (Allocation Garantie de Revenu) 
Pour la demande, il faut se rendre à la FGTB avec la copie du contrat de travail, l’attestation d’inscription comme demandeur d’emploi délivrée par le FOREm et qui stipule le début de l’activité à temps partiel, le C131A travailleur (le C131A employeur doit être envoyé par l’employeur par voie électronique).
Pour obtenir le paiement (si droit au complément de chômage), il faut déposer à la FGTB tous les mois un C3 Temps Partiel dûment complété et signé (validé par la commune ou le FOREm).  L’employeur doit de son côté envoyer tous les mois un C131 B par voie électronique.
 
Pour une aide à l’emploi Impulsion 
Pour la demande, il faut la copie du contrat de travail, l’annexe Impulsion (donnée par l’employeur au moment de la signature du contrat de travail) ainsi que le formulaire C109 signé. 
Pour obtenir le paiement, l’employeur doit envoyer mensuellement par voie électronique un formulaire C78 Impulsion.
Lorsqu’il s’agit d’une première admission au chômage, le montant des allocations est calculé sur le salaire brut perçu pendant les 4 dernières semaines chez le même employeur.  De plus, le calcul varie en fonction du type d’admission au chômage (temps plein ou temps partiel) et selon la situation familiale (chef de ménage, cohabitant, isolé).  
En cas de travail intérimaire pendant quelques jours dans le mois, il faut rentrer sa carte de contrôle du mois en biffant les jours travaillés. En cas de travail intérimaire du premier au dernier jour d’un mois, il ne faut pas rentrer de carte de pointage.  
Attention : après 4 semaines d’occupation et d’interruption de chômage, pour pouvoir à nouveau percevoir des allocations, il faut obligatoirement réintroduire une demande d’allocations auprès des services de la FGTB, sans oublier de se réinscrire au FOREm dans les 8 jours calendrier dès la fin de l’occupation.
Les dates de paiement des allocations de chômage ne sont pas décidées par la FGTB.  En règle générale, les allocations sont versées à terme échu (c’est-à-dire le premier jour ouvrable du mois qui suit). Chaque année, le Comité de gestion de l’ONEm se réunit et définit les éventuelles dates dérogatoires.  Pour 2020, à titre d’exemple, les dates dérogatoires concernant les allocations d’octobre ont été payées à partir du 30/10/20 et celles de décembre qui ont été payées à partir du 30/12/20.  Il va de soi que pour obtenir le paiement de ses indemnités chômage, le demandeur d’emploi doit avoir un dossier en ordre.
Pour avoir droit au chômage, il ne faut pas que le motif du licenciement soit imputable au travailleur et il faut justifier d’un certain nombre de jours travaillés en fonction de son âge:
1. Pour les personnes âgées de moins de 36 ans, il faut pouvoir démontrer 312 jours de travail dans une période de 21 mois
2. Pour les personnes entre 36 ans et moins de 50 ans, il faut pouvoir démontrer 468 jours de travail dans une période de 33 mois
3. Pour les personnes âgées de 50 ans et plus, il faut pouvoir démontrer 624 jours de travail dans une période de 42 mois.
Si un travailleur quitte volontairement son emploi et introduit une demande d’allocations chômage, il risque une sanction de l’ONEm de 4 semaines au moins à 52 semaines au plus.  Cela signifie que pendant cette période, aucune allocation ne sera versée.
Petite précision : si un travailleur quitte son emploi pour aller travailler ailleurs, pour éviter toute sanction de la part de l’ONEm, sa nouvelle occupation salariée doit durer au moins 3 mois consécutifs (c’est-à-dire de date à date) et pour un nombre d’heures au moins équivalent.
Il faut obligatoirement signaler le changement d’adresse au FOREm et se présenter à la FGTB pour compléter un formulaire C1. 
 
Il faut se présenter à la FGTB pour déclarer le travail à temps partiel pour soit demander un complément chômage, soit maintenir ses droits au chômage à temps plein.  Il faut également préciser au FOREm que l’on reste disponible sur le marché de l’emploi à temps plein.
Oui. Vous devez vous rendre à la FGTB pour le signaler. Les collaborateurs pourront informer le demandeur d’emploi sur son nouveau statut (chef de ménage, cohabitant, isolé) ainsi que de l’impact sur les allocations chômage.

Vous avez besoin d’un document, d’une attestation, d’un renseignement sur le paiement de vos allocations ? Les équipes de la FGTB font le maximum pour répondre aux appels et aux mails, mais ne peuvent malheureusement pas tous les traiter simultanément.

Afin d’éviter de devoir vous déplacer, vous avez diverses possibilités d’obtenir une attestation. Divers services en ligne ont été mis en place par la FGTB pour aider au mieux ses affiliés. Services à privilégier au maximum afin d’uniquement contacter nos équipes pour des questions spécifiques.

– Vous pouvez avoir accès, grâce à « My FGTB », à votre dossier chômage personnel en ligne mis à jour et imprimer des documents relatifs à votre situation. A savoir :

1) l’état de paiement de vos cotisations et de vos indemnités de chômage (date et montant), documents nécessaires pour attester de vos revenus

2) le duplicata de vos fiches fiscales, document nécessaire afin de compléter votre déclaration d’impôts

3) diverses attestations (relevé des allocations, les rémunérations…)

4) le nombre de jours de vacances restants (détail des jours de congé payés pour lesquels vous avez droit à une indemnité de vacances).

Pour cela, il vous suffit de vous connecter en cliquant sur https://myabvv.fed.diva.net/search
Pour accéder à toutes ces données ? Une seule information est requise, à savoir votre numéro de registre national. La zone « Chercher » s’affiche en rouge ? C’est bon, vous avez accès à votre profil !

– Autre service mis à votre disposition, la carte électronique de pointage (C3.A) si vous êtes au chômage complet.
Plus d’infos via le lien https://www.fgtb.be/carte-pointage.
Sur simple demande, un lecteur de carte est remis gratuitement aux travailleurs sans emploi indemnisés par la FGTB Luxembourg.

– Enfin, autre possibilité d’obtenir une attestation, via le formulaire ci-dessous. Elle vous sera envoyée par nos services.
Voici les attestations que vous pouvez obtenir :
. Attestation de revenus (organisme bancaire) : document nécessaire pour attester de vos revenus auprès d’un organisme bancaire en vue de l’obtention d’un prêt
. Demande de bourse d’étude : document nécessaire pour attester de vos revenus auprès d’un établissement scolaire ou de la Communauté française en vue d’obtenir l’octroi d’une bourse d’étude
. Logement social : document nécessaire pour attester de vos revenus afin que la société de logement puisse estimer le montant de votre loyer
. Demande d’avocat pro deo : document nécessaire pour attester vos revenus en vue de bénéficier de l’accès à l’aide juridique
. Dossier allocations familiales : document nécessaire pour attester de vos revenus auprès d’une caisse d’allocations familiales.

Veuillez remplir le formulaire pour obtenir votre attestation.

Vous souhaitez plus d’informations ? Vous ne trouvez pas la réponse à votre question ? N’hésitez pas à prendre contact avec votre agent chômage.
°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
Voir également la page « service chômage«