Proximus : des Luxembourgeois manifestent à Bruxelles


285. C’est le nombre de travailleurs de Proximus en province de Luxembourg qui pourraient être impactés par les mesures prises ces derniers jours par l’entreprise dans le cadre d’un vaste plan de transformation qui viserait le licenciement de 1.900 personnes.

Ce mardi, une grande partie de ceux-ci, des sièges d’Arlon et de Libramont, sont montés à la Capitale pour répondre à l’appel à la grève lancé par les syndicats en front commun. Tous se disent très inquiets de leur sort.

La prochaine réunion d’information et consultation avec la direction est attendue jeudi. Le message sera clair : le personne ne doit pas être le seul à payer le prix. Une partie des 240 millions d’économies prévues dans le plan Proximus doit être ponctionné sur les bénéfices.

Portfolio