Fin d’école, faim d’emploi


Après les études, il est important d’être au courant des démarches a réaliser afin d’entrer dans la vie active.

Ton parcours : quelques étapes à ne pas oublier :

Fin d’école, tu deviens demandeur d’emploi

Dès la fin de tes études, tu dois t’inscrire comme demandeur d’emploi dans les services de placement de ta région. (Forem pour la Wallonie).

Tu dois t’inscrire à la fin de tes études.

Si tu as a une seconde session en septembre, inscris-toi dès la fin de celle-ci. Si tu hésites entre rechercher un emploi et continuer tes études, inscris-toi tout de même. Si tu décides finalement de reprendre les études, pas de problème, le Forem te désinscrira.

- 

Le stage d’insertion

Le stage d’insertion est une période où tu es à la recherche d’emploi mais tu ne bénéficies pas encore d’allocations de chômage.

Le régime des allocations octroyées aux jeunes sortant des études est modifié à partir du 1er janvier 2012.

Dorénavant, les allocations d’attente et le stage d’attente s’appellent "allocations d’insertion" et "stage d’insertion professionnelle".
-  Les principales modifications qui entrent en vigueur le 1er janvier 2012 sont les suivantes :

>Avant de bénéficier des allocations d’insertion, les jeunes qui ont terminé leurs études doivent, quel que soit leur âge, accomplir un stage d’insertion professionnelle de 310 jours.

Ce stage de 310 jours est applicable à partir du 1er janvier 2012, également pour tous les stages d’attente en cours. Ceci signifie que les jeunes qui ont terminé leurs études en juin ou juillet 2011 et qui ont été inscrits comme demandeur d’emploi avant le 10 août 2011 peuvent avoir droit aux allocations (et peuvent alors se présenter auprès d’un organisme de paiement pour introduire une demande d’allocations) au plus tôt à partir du 27 juillet 2012.

- Le stage d’insertion professionnelle n’est pas prolongé ou raccourci par le travail d’étudiant. Par contre, les jours de travail d’étudiant situés après le 31 juillet qui suit la fin des études sont pris en compte pour le stage d’insertion professionnelle.

- Les allocations d’insertion sont octroyées pour une période de 36 mois maximum, prolongeable sous certaines conditions. Le calcul du crédit de 36 mois débute à partir du 1er janvier 2012 (en d’autres termes, les périodes de chômage indemnisées en allocations d’attente avant le 1er janvier 2012 ne sont pas comptées pour le calcul du crédit). Des règles dérogatoires sont prévues pour les jeunes travailleurs ayant charge de famille, les isolés et les cohabitant privilégiés.

Conseil : une fois passé au forem, passe à notre bureau FGTB ou contacte-nous afin de voir la date exacte de ta fin de stage d’attente en fonction de ta propre situation. Tu peux aussi calculer cela sur le site de l’Onem (www.onem.be voir section stage d’attente, calculer).

Si le Forem ne te donne pas le document appelé c109/36 lors de ton premier passage, réclame-le nous. Ce document doit être complété par l’école où tu as terminé des études secondaires ou ton apprentissage. Si tu le fais à ce moment là, tu ne devras plus courir par la suite au moment où les écoles sont bien souvent fermées !

- 

La recherche d’emploi et le contrôle Onem

En stage d’insertion, tu vas alors commencer ta recherche d’emploi. Pour se faire, tu dois avoir réaliser un Curriculum Vitae, savoir faire une lettre de motivation (adaptée en fonction de l’entreprise), tu dois savoir où et comment rechercher (site internet, bouche à oreilles, candidature spontanée, journaux, etc). Si tu as besoin, nous pouvons t’aider.

Attention ! Pendant cette période de stage (où tu ne touches pas de chômage) l’Onem te convoquera afin de vérifier si tu recherches bien du travail. Si tu ne recherches pas, assez, selon l’Onem, tu risques des sanctions ! Gardes donc bien toutes tes recherches d’emploi. L’Onem te convoquera au 5ème mois et 10ème mois de stage d’insertion. Si les deux évaluations ne sont pas toutes les deux positives, ton stage sera alors prolongé ! voir les différents possibilités dans la brochures "fin d’école, faim d’emploi" en annexe.

Il est impératif que même si tu ne touches pas encore d’allocations de chômage tu sois syndiqué ! Pour se faire, il faut signer un document c1-36 qui est disponible dans nos bureaux FGTB ou que nous pouvons t’envoyer sur demande par voie postale.

- 

Fin de stage d’insertion

A la date de la fin de ton stage d’insertion, si tu n’as pas trouvé d’emploi, deux choses sont importantes à faire :

Te réinscrire comme demandeur d’emploi auprès du Forem

T’affilier à la FGTB et constituer un dossier chômage : cela te permet d’être défendu en cas de litige avec l’Onem, avec ton employeur si tu trouves un emploi et cela te permet aussi de pouvoir être payé(e) de tes allocations de chômage. Pour faire ton dossier chômage, tu devras te munir de ta réinscription au Forem et du 109/36 document que tu dois faire compléter par l’école où tu as terminé tes études secondaires.

>Si tu trouves un travail temps partiel et que tu es inscrit comme demandeur d’emploi temps plein, passes au bureau FGTB pour faire un maintien de droit.

Attention de nouvelles conditions se sont ajoutées à celles précisées plus haut. Le jeune ne doit pas avoir atteint l’âge de 25 ans au moment de sa demande d’allocation d’insertion pour pouvoir en bénéficier.

Si le jeune a mois de 21 ans au moment de sa demande, il doit avoir réussi ses études.

Les informations écrites dans cette section ne sont que les grandes lignes de la réglementation . Pour toutes questions, il vous est conseillé de prendre contact avec l’animateur jeunes FGTB (rubrique contact) ou de consulter la brochure à ce sujet.